[Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Silphyde ou pas Silphyde, là est la question!

92% 92% 
[ 11 ]
8% 8% 
[ 1 ]
 
Total des votes : 12

[Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Silphyde le Lun 29 Oct - 1:10

Candidature De Silphyde


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Qui suis-je?

Bonjour, Bonsoir.

Alors je me présente! Je suis des contrées lointaines, celles que l'on apprend à oublier pour ne pas avoir peur la nuit, celles que l'on craint puisqu'elles sont pleines de mystères, celles dont on ne parle pas par peur du mauvais sort! Je viens du Québec! J'étudie dans un établissement mythique: Le Cégep! Dans un programme d'animation 3D, pour un jour vous amuser devant le petit écran! J'ai 18 printemps et des poussières. J'aime la natation, je pratique pas de sport d'équipe. Dans mes temps libres je joue à ce jeux que vous connaissez peut-être? Enfin, je présume quoi, mais j'ai pas le temps de vous faire deviner alors voilà, je spoil : Dofus. Je dessine, je bois, je mange mais surtout j'étudie. Je travaille aussi! Dans une compagnie omnisciente de télécom: Vidéotron... Bah faut bien payer son loyer et sa nourriture non? Oh et... Je me nomme; Léa.

Mon personnage!

Voici Silphyde!


Depuis 3ans bientôt que joue cette fécatte. Alors elle à du vécue quand même! Mon serveur d'origine est Kuri. J'étais dans la guilde Carpe Diem pendant toute cette période avec des ami(e)s irl. Par-contre ils ont tous arrêtés avec l'école et pas moi donc jouant seule je me suis intéressée au rôle play et aux mercenaires. Je suis donc venue sur hécate en janvier dernier. J'ai bien aimé le rôle play mais j'étais pas suffisamment motivée pour devenir mercenaire. Depuis mon arrivé sur Hecate j'ai été dans la guilde hair-paix Niernen et dans la guilde Malabar's. Silphyde est neutre d'alignement mais multi d'éléments! Mon style de jeu se base sur le vol de statistiques et sur l'attaque des malus de résistances chez les monstres. Mais par-contre je fais très rarement du pvm ne passant pas assez de temps sur dofus pour compléter le donjon. Des combats rapides de kolizéeum entre deux devoirs pour relaxer un peu me convient mieux. Sinon comme tout le monde qui a passé la barre du level 199 je glande...:shock:


Mes Sorts:





Mes Caractéristiques:



-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Mon Histoire Hair-Paix!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


La Rencontre :

Le vingt-huit Flovor 650, une journée comme les autres pour tous, mais pas pour la jeune Silphyde. Cette journée marquera sa vie. Aujourd’hui même, Xelorat Masket, une disciple du dieu Xelor, et elle se rencontraient sur cette île flottante protégée par les douze dieux, Incarnam. Xelorat, qui connaissait bien le temps, plus que quiconque même, remarqua bien que cette jeune femme, Silphyde, était unique. Sa curiosité ainsi travaillée, elle ne put s’empêcher de l’aborder. L’horloge interne de Silphyde semblait troublée, comme si elle n’était pas à sa place. Elle l’invita à prendre une bière d’Incarnam à la taverne de l’île flottante. Elles se présentèrent et Xelorat lui demanda quelle était son histoire. Silphyde s’exécuta.

« Mes premiers souvenirs remontent à… Ohh, probablement mes cinq ans. Qu’est-ce que je faisais ? Je regardais ma mère qui me prenait dans ses bras. Elle était magnifique, ses yeux verts brillaient de cette lueur particulière qui témoigne de l’amour qu’une mère porte à son enfant. J’avançai mes petites menottes (mains d’enfant) pour essayer d’attraper cet amour. Cela faisait rire. Un sourire qui ne dissimule aucun tourment. Le bonheur régnait dans ce royaume. »

« Elle avait de longs cheveux ébène dans lesquels mes yeux pouvaient se perdre indéfiniment. Elle portait ce chapeau bleu-turquoise que tous les habitants portaient fièrement. Celui des Eliatropes, fier peuple qui maitrisait la technologie comme pas deux ! Un chapeau plein de manches dans lesquels ses cheveux s’y glissaient comme des bras. Lorsqu’elle l’enlevait, rarement, elle avait ses deux mignonnes petites cornes qui sortaient délicatement de son épaisse chevelure et évidemment les ailes Eliatropes. Elle s’appelait Maude Ho’rient. Elle me parlait, je ne me souviens pas de ses mots, mais ils étaient comme un baume sur mon cœur. À cet instant, mon père rentra avec un visage plus rude qu’a l’habitude. Mon père n’était jamais habillé humblement, il ne portait même pas le chapeau du peuple, toujours dans les couleurs du royaume toutefois, ses habits brillaient comme un zircon dans le rayon de soleil a son zénith. Il avait une gestuelle autoritaire et un visage impassible dans lequel je n’ai jamais pu discerner une marque de tendresse. Néanmoins, je n’ai jamais douté de l’amour qu’il vouait envers moi et ma mère. Il ne se débarrassait jamais de son bâton de berger dans lequel, disait-il, se trouvaient tous les secrets de sa force. Il priait Féca, une Déesse magnifique, totalement dévouée à ses disciples leur offrant une protection hors norme ! »

« Le visage de ma mère, qui était jusque-là, comme un miroir de mon sourire innocent, fût traversé d’une violente expression d’inquiétude vite réprimée par mon père qui la rassura d’un geste pesant de son silence. Il me vola des douces mains de ma mère pour m’emporter avec lui dans le petit temple du royaume dédié à Féca. Je me souviens des bruits métalliques que font les épées qui se heurtent et des cris de guerre qui retentissaient au loin derrière les fortifications. Le royaume était souvent aux prises d’assauts de différent peuple qui en souhaitaient percer le secret de nos pouvoirs et de notre technologie. »

« Ce souvenir est enfaite celui du jour où mon père me fit prêter allégeance à Féca. Mon père, qui s’inquiétait alors pour moi, les temps devenant plus durs, savait que sous la protection de celle-ci, il ne m’arriverait rien. Je ne comprenais pas la situation et j’étais un tant soit peu paniquée, mais ce fût pour moi un honneur de prier cette déesse que j’idéalisais, avec mon père pour la première fois. Aussitôt, je me sentais enivrée d’un pouvoir protecteur et cela calma mon père. »

« S’en suivit trois années de vie paisible. On me donnait des cours au confort du foyer familial ainsi que des leçons de piano. Vers l’âge de six ans, en éternuant, je me retrouvai dans la cour du château. Ce fut les premières manifestations de mon pouvoir D’Éliatrope qui sont à l’habitude développées pendant la puberté. C’était, selon les experts, un signe précurseur d’un grand pouvoir, mais je ne le contrôlais absolument pas et il se déclarait que lorsque j’éternuais. Alors, ma mère décida de le refouler. Elle fit installer de sublimes luminaires et lustre d’un verre magique. Quand on observait l’éclat qu’ils produisaient, on avait l’impression que le temps et l’espace s’y figeaient. Ses pierres précieuses régissaient un pouvoir absolu sur le bon déroulement du temps et la gestion de l’espace dans leurs champs d’action. Mes pouvoirs furent donc contenus dans l’enceinte du château. On ne m’apprit jamais à les contrôler n’y a m’initier à l’art du combat sous prétexte que j’étais trop jeune. Pourtant, les attaques envers le royaume se fessaient de plus en plus violentes. »

« Un jour du mois de Javian, un vacarme épouvantable me réveilla. C’était une attaque-surprise de ces machines incroyablement puissantes, les Mécasmes. J’appris plus tard que c’était Quilby qui en était l’auteur. Une partie des remparts avait été démolie et c’est l’éboulement des pierres que me tira des griffes du sommeil. C’était la partie nord au pied du château qui avait été visée. L’ascension de l’ennemi fut rapide et brutale. Tout le royaume était dans la panique totale. Personne n’avait eu vent d’une quelconque entrée en guerre ou même faible rumeur. Le château encaissa un premier choc titanesque qui fît tomber tous les lustres, luminaires, miroir, au sol désactivant ainsi leurs pouvoirs dans le château. Plus rien ne me retenait prisonnière de cet espace ou plutôt me protégeait de moi-même. »

« Ma mère, à peine levée, vint me cueillir dans mon lit a barrière et m’emporta dans la chambre des domestiques au sous-sol, me donna un baiser sur le front et reparti à la hâte. Je restai ainsi seule, abrutie, paniquée, pleurant mon incompréhension dans ce chaos. Les bruits se faisaient assourdissants, violents et secs. Je fermai les yeux et pensai très fort à un lieu imaginaire qui me sauverait de ce cauchemar. La porte s’ouvrit vivement percutant le mur de pierre et emplissant la pièce d’un son agressant et apeurant. Au même moment, la voix de ma mère s’éleva dans un cri strident et sans même le réaliser, envahie par une montée d’adrénaline extrêmement puissante et de l’énergie du wakfu, je fus prise d’une violente quinte de toux. Ce fut un moyen pour échapper à la réalité, comme si je voulais me cacher du monde en toussant… Probablement que dans mon subconscient je savais pertinemment ce que mes éternuements produisaient et décidai ainsi de les déclencher. Reste que, j’ai été aspirée par un portail qui me projeta très loin. Trop loin… »

Les Mercenaires:

Silphyde marqua une pause dans son récit pendant que Xelorat notait. Elle vida alors sa bière en commandant une deuxième pour 10kamas au tavernier qui leur apportant prestement et lui donna alors un généreux pourboire. Son interlocutrice relava alors la tête avec un visage qui disait : « Continue ! »

« Et bien vous devez me prendre pour une folle… Vous n’êtes pas sans savoir que les Eliatropes ont disparu de ce monde depuis longtemps… Même si l’on en trouve des vestiges comme sufokia… Ou encore même des survivants comme celui qui garde la mine de Sakaï… Mais moi je fabule vous vous direz ? »

Xelorat sentit qu’elle devait répondre.

« Le krosmoz et vaste et les fervents de Xélor le savent bien. Nous savons aussi que le temps et l’espace continent des failles. Il existe plusieurs débats sur sa constitution. Mais ce n’est pas nouveau les découvertes sur le peuple oublié dont vous me parlez… Par contre, affirmer en faire partie sans preuve. C’est dur à croire. Le wakfu, seul les zaaps l’utilise encore et nous le cachons a la population leur disant faussement que ce serait l’énergie des kamas qu’ils utiliseraient, mais la vérité c’est que nous sommes complètements désabusés devant cette technologie. Mais moi je les ai étudiées toute ma vie et j’ai comprise beaucoup de choses et c’est pourquoi je suis prête à vous croire Silphyde. »

Silphyde, qui était contente que l’on s’intéresse à elle, sourit et continua avec enthousiasme son récit.

« Je ne le savais pas encore, mais j’avais traversé… Des milliers d’années et nous étions donc le même jour du mois de Javian, mais des milliers d’années plus tard soit l’année 642. Après, que les dieux aient accepté le calendrier Xélor »

« En arrivant, je suis tombée sur une statue. Me cognant fortement la tête, je restai étendue un moment, des heures en fait… Quand je me suis réveillée, je ne savais plus qui j’étais, où j’étais n’y ou aller. En regardant autour de moi je vis une immense et magnifique statue de Féca et au sol, une marre de sang qui me fit déguerpir en courant vers le nord, dégoutée par cette vision d’horreur, sans même remarquer que ce sang m’appartenait. Je tombai sur une chapelle plutôt lugubre, mais n’ayant nulle part où aller et la porte étant ouverte je rentrai. Je fus accueilli par un homme portant un chapeau de prêtre. Il me proposa de dormir ici et de laver mes vêtements durant la nuit. Je du me déshabiller devant lui… Il me laissa une couverte et je m’endormis. Le lendemain, mes habits étaient propres, et il insistant pour m’habiller ce qui me rendit extrêmement mal à l’aise et je voulut partir aussitôt. Il me vola alors un câlin trop intime à mon goût et me débâtie pour partir en courant. Je découvris, le jour même, une maison très animée et de nature curieuse de décidai de la visiter. À l’intérieur, il y avait des gens avec des ailes en bois, des elytres. Je me fis plein d’amis ! Enfin… Surtout des adultes qui étaient patients avec moi... »

« Cette journée-là un roublard voulu… Je ne sais plus trop entre me manger pour rire ou bien me tuer pour un rituel rushiste… Quoi qu’il en soit, j’ai demandé l’aide d’une femme dehors qui portait les Elytres justement et elle vint à mon secours et le chassa ! Elle était mon Ange gardien. »

Silphyde s’arrêta et regarda Xelorat Market avec un sourire non dissimuler.

« Elle devint ma mère adoptive d’ailleurs… Mais laissez-moi vous expliquer »

Elle reprit une bonne gorgée de la bière déjà tiède.

« Cette journée-là, j’étais plus égarée que jamais… Traumatisée de mon entrée dans une nouvelle époque, où j’ai été accueilli par un homme perverti par la solitude et un autre tout bonnement psychopathe, vous comprendrez madame Xelorat que cette femme aux ailes nouveaux genres en bois venue a mon secours, m’apparut comme Féca qui venait me protéger. Mais non. *Rigole*, Elle était tout le contraire ! Avare de la douleur comme son dieu le Sacrieur. Néanmoins, elle s’occupa de moi toute la journée et me fit dessiner et autre. J’avais perdu la mémoire alors je disais tout bonnement que mes parents allaient venir me chercher bientôt alors elle me tenait occuper. Puis, un homme est rentré qui avait aussi des ailes en bois. J’appris à les connaître tous deux et l’homme réussit à me faire deviner mon âge et mon nom. Il me paya dix nuits dans une chambre de la taverne. Le tavernier fut un chic type ! Il me faisait de bon déjeuner et souper, mais je finissais toujours par trainer très tard dans la maison mercenaire. Les gens m’appréciaient là-bas, et je les appréciais énormément. Lamento que je surnommai ‘Lamto’ et Chibi-Sora que je surnommai ‘Ange’, les deux personnes qui s’était occupé de moi, était fidèle à cette habitude. Nous passions beaucoup de temps ensemble si bien que je finis par appeler Lamento “Papa” un jour. On eut une discussion d’adulte. *Rigole*, Enfin pour moi à cet âge vous savez… J’avais retrouvé mes souvenirs dans mes nuits agitées. Je faisais des cauchemars sur la dernière guerre qui avait dévasté notre royaume. Bref, je savais que je venais d’ailleurs je ne connaissais pas mon peuple de nom, mais je savais que mes parents… Je ne les reverrais jamais. J’avais pour habitude étrange à leurs yeux de me téléporter lorsque je toussais. Ainsi, durant cette discussion Lamento me confia qu’il pensait que j’étais une Eliatrope et moi je lui confiais que je voulais que lui et Ange deviennent ma famille. »

« Ce qui devait arriver arriva, ils se marièrent et me prirent pour fille adoptive ! Nous étions déjà fin flovor. Ça ne faisait que deux mois que j’avais passés là-bas et déjà, quand je me promenais, tous les gens que je croisais me disaient bonjour. J’avais retrouvé un bonheur que je ne voulais plus perdre. Ces gens me rendaient heureuse comme personne d’autre. Puis, il y eut ma fête le 28 flovor. Elle se passa modestement. J’atteins l’âge de neuf ans ! »

Elle s’arrêta et déposa lourdement sa chope sur la table pour faire sortir Xelorat de son carnet de notes. Xelorat fit le saut et interrogea ladite Eliatrope du regard. Puis réalisant quel jour il était, elle tendit sa main.

« Et bien joyeux anniversaire ! Que Xélor garde votre horloge a l’heure ! »

Silphyde serra sa main avec vigueur.

« Merci bien, mais je crois que Xélor a déjà manqué a son devoir sur moi »

« Bien dans ce cas, je vous souhaite qui règle votre cadran ! »

Puis, changeant de sujet Silphyde continua.

« Mais vous connaissez les mercenaires ici n’est-ce pas ? »

« Bien sûr ! »

« Or, ce que je vous raconte date de huit ans, et vous m’étonneriez si vous connaissiez les mercenaires dont je vous parle. »

Xelorat prit un air intrigué.

« Foi de Xelor c’est bien vrai ! Je n’en connais et n’ai connu aucun Mercenaire se nommant Lamento ou Sora. D’où les sortez-vous ? »

Silphyde rit doucement pour elle même.

« Je n’ai pas voyagé que dans le temps il faut croire… Le monde dont je vous parle est sous la protection d’une Déesse de se nommant Hécatte. Ici vous êtes d’accord avec moi pour dire que celui qui nous a pris sous sa protection n’est nul autre que Kuri ! Et bien, je vous annonce qu’il est possible de voyager entre ces mondes. Ce n’est pas donné à tous de le faire. Mais avec un Élianneau et une bonne dose d’énergie, pour moi la tâche fut un accident encore une fois. »


Sur Kuri :

Xelorat laissa tomber sa plume.

« Ne me dites tout de même pas que vous avez traversé des dimensions dans le krosmoz ? »
Tapant dans ses mains, fière d’avoir épaté une disciple de Xélor, elle ricana et poursuivit.

« Certes ! Épatant n’est-ce pas le pouvoir de mon peuple ? Mais je vous avoue que les conditions pour me faire réaliser de tels exploits sont pour le moins… Peu agréable. Le soir du 6 Martalo, ce fera huit ans dans une semaine, je me promenais comme a mon habitude la nuit pour regarder les étoiles au sol dans le lac d’Astrub quant un homme qui semblait dément me regarda la bave a la bouche. Il sortait de nulle part, enfin si, de la prison d’Astrub surement quand j’y repense ses habits rayés noir et blanc ne pouvaient tromper. Il me regardait avec des yeux d’un animal affamés. Il ne parlait pas, il haletait et son souffle putride et chaud humidifiait mon oreille dans la nuit froide. Je voulais crier, mais rien ne sortait… Il s’excitait à coter de moi et j’étais coincée entre un arbre et une maison. Il commençait à pousser des petits grognements tel un loup euphorique et en moi je sentais une énergie m’envahir. Une énergie magnifique et puissante qui me donnait une impression de légèreté. On aurait dit que le monde s’offrait à moi. Il me plaqua sa main a la gorge et je fermais les yeux éternuant le souffle couper par l’impact. »

« J’ai gardé les yeux fermés longtemps… Même si je n’entendais plus l’homme. Puis la peur s’étant atténuée, je repris mes esprits et ouvris les yeux. Autour de moi c’était le calme plat. Il n’y avait aucune trace de pas dans l’herbe où j’étais. Mais, j’étais trop énervée pour me poser des questions et je courus vers le sud pour rejoindre la maison de mon père. Arrivée sur place la porte ne voulut pas s’ouvrir… Je me couchai donc cachée à l’arrière. À l’aube le lendemain, j’ai tenté par tous les moyens de rentrer, mais rien à faire… J’ai pleuré comme jamais, j’avais juste envie que mon père me prenne dans ses bras et se fasse rassurant. J’ai donc pensé à la maison mercenaire. Me rendant là bas je voyais bien que ce n’étaient pas les commerces habituels qui sillonnaient les rues. C’est arrivé dans la maison que le choc fût total ! Je ne connaissais personne ! Personnes ! Les gens me regardaient étrangement et je me sentais mal dans ma peau. Si petite. Je voulais disparaître. Je savais être débrouillarde et j’ai décidé que j’allais vivre loin des gens. Je connaissais quelques rudiments de survie que Lamento m’avait appris et je voulais m’exiler sur une île. »

« Il y eut ce vieux Capitaine Kradoc qui passa par la maison mercenaire et me vit. Il s’intéressa à moi et décida de me prendre avec lui vers l’île d’Otomaï. Il me dit que je pourrais sûrement devenir une apprentie de cet ermite. Il me prit sous son aile et lorsque je devenais énervante il m’envoyait chez Hugo Bélo, le maitre des disciples de Féca, pour que j’y subisse une correction et un entrainement ardu. Je devins vite puissante. Avec Hugo ce que Otomaï ne savait pas c’est que l’on s’entendait très bien étant presque du même âge ! Il m’a amenée partout excepter frigost qu’il répugnait à cause du froid. Puis un jour revenant de chez Hugo a pied vers Otomaï, je décidais de passer par Bonta pour faire les boutiques et j’y ai trouvé ce chapeau ! »
Silphyde lui montre son yougonet avec fierté.

« Quand je l’ai montrée à Otomaï il a tout de suite réagi et a pris pour décision de m’envoyer chez un de ses amis le compte Harebourg à frigost. J’avais 13ans. Les dernières années je ne les ai pas passées dans le luxe. Le compte est un homme froid et rigide, mais cultivé et savant. Il m’apprit beaucoup sur mon peuple et sur moi. Maintenant, je maitrise mes pouvoirs suffisamment pour voyager sur une courte distance, huit kamamètres. Bref, cette partie de mon histoire doit rester secrète. Pardonnez-moi Xelorat Market. »
Xelorat la regarda avec étonnement.

« Et maintenant ? »

« À mes dix-sept ans il me laissa filer, vivre ma vie, même si je dois lui écrire à chaque événement important qui se produisent ou vont se produire. »

Le zaap de Xelorat :

Xelorat travaillait sur un projet depuis quelques années et avec l’histoire de Silphyde elle y voyait un intérêt égoïste de tester sa nouvelle machine inspirée des zaaps : de sa compréhension des zaaps. Elle voyait en Silphyde un cobaye qui se prêterait volontiers au jeu comme elle éprouvait un désir de rentrer chez elle. Cela se sentait dans sa voix et elle décida donc de tenter le coup.

« Vous savez Silphyde… J’ai peut-être le moyen de vous ramener chez vous… »
Silphyde rigola la prenant à la blague.

« Je suis très sérieuse, J’ai appris tout ce qui avait a apprendre des zaaps. J’ai pris connaissance du wakfu et avec mon contrôle sur le temps et le vôtre sur l’espace je crois pouvoir vous ramener dans le monde d’Hécatte. Je ne l’ai jamais testée, mais je suis pratiquement certaine de toutes mes données et calculs. Cela fait bientôt six ans que je travaille sur un zaap transkrosmozien. J’aimerais vous faire le cadeau de vous ramener vers vos proches. »

Silphyde restait muette.

« Je peux vous le montrer, il est a est d’ici. »
Les deux se levèrent en silence et se dirigèrent vers ledit Zaap. Silphyde aperçut alors cette machine unique en son genre. Les rouages étaient apparents, elle comportant cinq leviers, une pompe a air s’activait pour faire fonctionner le tout, des étincelles bleues dégageant une énergie peu commune les éblouissaient, le tout recouvert d’un cadre incomplet en vieux cuivre oxydé. En posant sa main sur un levier, Silphyde éprouva un bon présage. Et demanda à Xelorat de l’activer. Elle activa le levier de l’alimentation et un portail s’ouvrit d’un bleu opaque et volatile. Silphyde reconnue le wakfu et s’étonna de la quantité produite par cette machine et ce dit bien que munit a ses pouvoirs et avec autant de wakfu elle pourrait bien reproduire le voyage comme auparavant. C’était comme les immenses vagues de wakfu qu’elle créait en situation de désespoir. L’entente était conclue, elle le sentait bien et avait confiance dans les talents de Xelorat.

« Le six martalo, dans une semaine, je serais de retour papa. » pensa t’-elle ?
Elle prit cette semaine pour dire au revoir à ses amis en prenant soin de ne pas en informer Hugo, Otomaï et le compte. Elle fit ses valises et le six elle était à la porte de Xelorat, la cognant avec vigueur.
Xelorat qui était déjà debout, excitée par cette journée historique, lui ouvrit la porte et la mit ou courant de quelques modalités. Comme la position qu’elle pensait la meilleure a prendre : fœtus, ou encore ce qu’elle ne devait pas amener durant le transport. Elle lui demanda aussi de trouver un moyen pour la recontacter une fois rendu. Elles échangèrent des becs enjoués et Xelorat actionna le levier d’alimentation. Les rouages s’activèrent, la pompe à air aussi et le portail s’ouvrit. Avec les quatre autres leviers elle régla le monde : Hécatte, l’année : 642, le mois : Martalo et le jour : soit le jour ou elle s’est volatilisée. Aussi simple que ce ne pourrait l’être Silphyde adressa un signe de la main, ne pouvant se faire entendre dans le vacarme du zaap, à sa nouvelle et déjà ancienne amie, puis passa le zaap d’un pas déterminé.


Arrivé sur Hécatte :


- Ahhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!

Silphyde tombait en chute libre au dessus du port de madestram les exorbités à voir cette amas brun se rapprocher d’elle bien trop rapidement. Elle eut tout juste le temps de s’immuniser avant de rentrer en collision avec finalement un objet très mou qui amortit sa chute, mais ne l’arrêta pas. Elle continua à rouler sur la surface molle pour qu’enfin celle-ci ce dérobe sous pour continuer sa chute vers le sol. Cette surface molle était enfaite les voiles ou plutôt une énorme hutte de montgolfière qui soutenait un navire! Dans sa chute Silphyde remarque cet immense bateau volant : En bois de charme, la coque était grise pâle et foncé. Il y avait des moulures et décorations dans les teintes de roses pour souligner l’emblème du vaisseau. Un petit croissant de lune rose sur un voile rose à peine plus pâle que la lune : Malabar’s. La voile était un ramassis de toiles brunes rafistolés les unes aux autres attachées au bateau par des grosses cordes bien tissé.

Notre héroïne, dans un état de panique total, continuait sa chute sans pouvoir réutiliser son immunité pour encore quelques heures. Par chance, une longue corde tomba lourdement du pont vers elle qui s’y cramponna de toute ses forces se brûlant légèrement les mains les ayants couvertes d’une armure incandescente.

Maintenant hors de danger, elle releva la tête, pour y voir dépasser de la rambarde un jeune homme blond l’air niais lui faire un coucou. Une fois remontée, le jeune homme se présenta :

- Mwa s’protohawk pr vs servr mam’zelle.
- En… enchantée mate… Vous ne pouvez pas être matelot sur un navire volant. Où suis-je?
- Z’êt shè lé Gitans, m’dame!
- Les Gitans… Vous ne sauriez pas où est Astrub? Oh et! Merci m’avoir sauvé!
- Der1, c’fè plèzr. Astrûb sépare lo! (Bon j’arrête Hawkie n’écrit pas comme ça quand même! ;p )

Silphyde resta donc un moment en compagnie de son sauveur pour prendre le café et discuter un peu. Il lui proposa de la reconduire vers Astrub et, rendu sur place, Silphyde, qui est comparativement à sa première venu sur Hécate maintenant une jeune adulte, se rendit directement vers la maison des mercenaires. Revoir ses parents adoptifs était son désir le plus cher. Donc, quand elle apprit qu’ils étaient maintenant séparés et parti chacun de leurs côtés pour s’isoler, un sentiment d’avoir été abandonné l’envahie. Elle décida de rester sur le vaisseau des Gitans en compagnie de Protohawk.

Les premiers mois furent mémorables! Le pont était toujours animé! La bière gitane coulait à flot! La musique débordait jusque dans les hanches des danseurs! Des rencontres formidables étaient du quotidien et puis Protohawk devint vite comme un frère pour elle. Ce jeune Gitan, plutôt naïf et surtout fofolle, ne pensait jamais avant de dire un mot. Toujours plus fou de jour en jour, un peu comme si il était atteint d’une grave maladie dégénérative du cerveau… Enfin, il n’en était pas moins sympathique et attentionné.

Tout deux virent les saisons passer et la fin de l’été arriver. Avec la fin de l’été vint Halaiksse, un grand disciple de Féca, puissant et solide, qui ne laisse rien au hasard. Des fois lunatique, des fois galants mais souvent sage. Puis au début de l’automne le navire des Malabar’s ce vida. C’était la saison froide les gens quittaient ce vaisseau mal isolé pour ce rendre dans des régions chaudes.

Tout les trois avaient entendu parler d’une guilde, une vraie, pleines de guerriers chevronnés, de nettoyeurs de donjons, de chasseurs de krokailles, de bourreaux de percepteurs. Une guilde qui a gravé son histoire à même la pierre mère du monde des douze, qui depuis plus décennie entretient une réputation impeccable, stricte sur le choix des membres qu’elle accepte dans ses quartiers. Voyant le défi de taille qui les attendait, ils attelèrent leurs dindes pour se rendre devant les portes des Soulplayers.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Merci de m'avoir lu! De votre attention! De vos commentaires! De votre accueil!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Pour toutes informations complémentaires vous avez qu'a me le demander en postant un commentaire et ou me mp en jeu /w Silphyde:

Sincèrement Votre,

Léa.




J'ai essayé de le sauver hein! C'est pas moi qui l'ai enfoncé là!
avatar
Silphyde
Déplumeur du Tofulailler
Déplumeur du Tofulailler

Messages : 44
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Halaiksse le Lun 29 Oct - 1:28

Pour, même si je suis dans la guilde depuis peu de temps, je vais donner mon vote en faveur de ma femme :3
avatar
Halaiksse
Maître du Troll
Maître du Troll

Messages : 819
Réputation : 39
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par black-need le Lun 29 Oct - 1:45

Pour
avatar
black-need
Déplumeur du Tofulailler
Déplumeur du Tofulailler

Messages : 46
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par white-need le Lun 29 Oct - 2:18

Pour pareil que pour halaiksse tu aurais plus me mettre parrain
avatar
white-need
Pooloposteur traditionnel
Pooloposteur traditionnel

Messages : 457
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2012
Age : 23
Localisation : Nord

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Rumblealex le Lun 29 Oct - 2:21

Nouvelle candidature?

Let's do this!

...




....



..
.




...



"Mother of Celestia! It never ends!"




Silphyde a écrit:
Je viens du Québec!
Pour.


Silphyde a écrit:
Je dessine,
MFW:
Spoiler:
Pour pour pour pour pour pour pour pouuuuuuuuuuuuuur

Silphyde a écrit:
Vidéotron...
Fais moi un bon prix, et tout ira bien :D
avatar
Rumblealex
Pooloposteur traditionnel
Pooloposteur traditionnel

Messages : 510
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/05/2012
Age : 23
Localisation : Québec/Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Zyras le Lun 29 Oct - 2:21

Gros engagement au niveau du RP.
Je trouve l'opti moyenne mais pourquoi pas.
Petit pour.
avatar
Zyras
Metteur de Pandule à l'heure
Metteur de Pandule à l'heure

Messages : 863
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 25
Localisation : Dans le jardin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Escapes et Iyopir le Lun 29 Oct - 4:38

Oh ma chère Lea. Tellement de choses à dire!

Tout d'abord, bienvenue sur le forum de Soulplayers !
Seconde, je dois absolument l'dire, le RP était étonnant. Je dois l'admettre, je ne lis pas souvent les RP, mais cette fois si j'ai faite une exeption, sincèrement bon travail.
J'ai étais vraiment surprise quand Jiri m'a dit que tu as posté pour SP (sinon j'aurais carrément oublier de dire un mot)
Je sais qui tu es IG,et presque qu'IRL :tongue: et je sais que t'a énormément de potentiel ici dans SoulPlayers.

La seule chose que j'ai a dire au sujet de cette candidature est probablement le manque de couleurs et de dynamisme. Je veux dire mis a part quelques captures d'écrans,nada. J'ai besoin d'effets visuels !
De toute façon, pour moi c'est un POUR évidemment.
Tu mérites d'être ici.


Escapes
(Kloé)


Dernière édition par Escapes et Iyopir le Lun 29 Oct - 5:07, édité 1 fois
avatar
Escapes et Iyopir
Manipulatrice d'Éléments Fuyants
Manipulatrice d'Éléments Fuyants

Messages : 273
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Escapes et Iyopir le Lun 29 Oct - 4:50

Ahlala Léa, 11 pages tu me disais? Simplement incroyable. Toute la candidature est selon moi parfaitement conçue et forme une très belle finition dans son ensemble.

- Mwa s’protohawk pr vs servr mam’zelle.
- En… enchantée mate… Vous ne pouvez pas être matelot sur un navire volant. Où suis-je?
- Z’êt shè lé Gitans, m’dame!
- Les Gitans… Vous ne sauriez pas où est Astrub? Oh et! Merci m’avoir sauvé!
- Der1, c’fè plèzr. Astrûb sépare lo! (Bon j’arrête Hawkie n’écrit pas comme ça quand même! ;p )

Hahahaha J'ADORE ! :D J'ai littéralent LOL en lisant cette partie de ton histoire. Enfin, sincèrement, je crois que c'est le meilleur RP que j'ai vu. Crois moi, s'il y aurait un livre, je le lirais :P !

Bref, j'ai vraiment rien à dire contre ta candidature. Je crois vraiment que te mettre un contre ne serait penser raisonnablement, car le travail que t'a mis dans cette candidature est bien trop important pour la cause.

C'est un gros POUR de ma part, Léa. À bientôt /G :P

Iyopir
(Jiri)
avatar
Escapes et Iyopir
Manipulatrice d'Éléments Fuyants
Manipulatrice d'Éléments Fuyants

Messages : 273
Réputation : 0
Date d'inscription : 16/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Ryjinh le Lun 29 Oct - 9:10

J'suis amPoureux

PS : Tipero était mon Guide quand j'étais Selenyte :), et question RP les 'Nytes sont super bons, et ils sont vraiment très impliqués dans la gestion du clan, ça a été une super expérience pour moi (j'dis ça simplement parce que tu aimerais, je pense, y entrer)
avatar
Ryjinh
Pooloposteur traditionnel
Pooloposteur traditionnel

Messages : 472
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 25
Localisation : [-1,0]

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par geneper le Lun 29 Oct - 10:56

Pour.
avatar
geneper
Piousteur mercenaire
Piousteur mercenaire

Messages : 18
Réputation : 0
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Siir-lddl le Lun 29 Oct - 11:04

Tu m'a battu une fois, ça me suffit pour te mettre POUR (a)

______________________
avatar
Siir-lddl
Vétéran rouge
Vétéran rouge

Messages : 723
Réputation : 3
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 23
Localisation : Martinique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par treilin le Lun 29 Oct - 12:40

Wouaw la pays du Quebec vient a nous ? En 2 jours 2 québécois :p

Sinon belle candide, POUR
avatar
treilin
Metteur de Pandule à l'heure
Metteur de Pandule à l'heure

Messages : 801
Réputation : -1
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par pokegil le Lun 29 Oct - 12:43

encore un écrivain pfff je vote pour.
avatar
pokegil
Éleveur Extrême
Éleveur Extrême

Messages : 850
Réputation : 6
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 27
Localisation : Charente

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Yah le Lun 29 Oct - 13:45

contre
avatar
Yah
Pooloposteur traditionnel
Pooloposteur traditionnel

Messages : 534
Réputation : 1
Date d'inscription : 18/05/2012
Localisation : Dans le ... à Sebi.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Silphyde le Lun 29 Oct - 15:45

Merci tout le monde! J'aime voir que plusieurs ont prit la peine de lire mon RP! Et je n'ai juste pas su retenir mon rire en voyant le commentaire de rumblealex. Déjà pleins de votes positifs alors j'espère bien continuer sur cette lancer!

Léa.
avatar
Silphyde
Déplumeur du Tofulailler
Déplumeur du Tofulailler

Messages : 44
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Sebitniik le Lun 29 Oct - 15:50

Pour !!
avatar
Sebitniik
Embrasseur de Bworkette
Embrasseur de Bworkette

Messages : 300
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 26
Localisation : Dans la ...... à Yah !!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par killermatt le Lun 29 Oct - 17:51

pour parce que j'suis pas chez moi

killermatt
Séducteur de Poupée Gonflable
Séducteur de Poupée Gonflable

Messages : 90
Réputation : 1
Date d'inscription : 08/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Oo-Ananas le Lun 29 Oct - 18:27

Pour ... ma part, :) ça sera un POUR.

PS: Lddl, s'il suffisait de te battre, la guilde serait envahie :D
avatar
Oo-Ananas
Collectionneur de Krokilles
Collectionneur de Krokilles

Messages : 199
Réputation : 0
Date d'inscription : 07/05/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Siir-lddl le Lun 29 Oct - 18:54

je t'ai pas battu ? (a) go out ?

______________________
avatar
Siir-lddl
Vétéran rouge
Vétéran rouge

Messages : 723
Réputation : 3
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 23
Localisation : Martinique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par brunk le Lun 29 Oct - 20:44

Pour ! :)
avatar
brunk
Embrasseur de Bworkette
Embrasseur de Bworkette

Messages : 272
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 23
Localisation : devant mon ordi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par -Alelf- le Lun 29 Oct - 21:31

Tu es prêt à te moquer ouvertement de Rumby,

Grand pour !
avatar
-Alelf-
Pooloposteur traditionnel
Pooloposteur traditionnel

Messages : 354
Réputation : 0
Date d'inscription : 05/05/2012
Localisation : Derrière toi...bouh !

Voir le profil de l'utilisateur http://soulplayers.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Silphyde le Mar 30 Oct - 2:10

Je sais pas encore pourquoi mais, ça l'air je peux me moquer de toi rumblealex. Alors voilà : Moquerie! moquerie! et prend ça! moquerie! Aller j'ai pas fini une autre! moquerie!
C'était violent hein? Je fais pas de cadeaux.

Bref merci pour les cinq nouveaux pour! qui portent le vote à 17 pour et 1 contre. Si mes neurones sont toujours bien là où ils devraient être!
avatar
Silphyde
Déplumeur du Tofulailler
Déplumeur du Tofulailler

Messages : 44
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/10/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Halaiksse le Mar 30 Oct - 2:53

Bien joué femme :heart: j'adore quand tu sors des insultes comme ca *-*
avatar
Halaiksse
Maître du Troll
Maître du Troll

Messages : 819
Réputation : 39
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Zyras le Mar 30 Oct - 11:30

J'aime les femmes qui spotted Rumby.
Ta le droit a un deuxième POUR de ma part même si il ne sera pas comptabilisé.
avatar
Zyras
Metteur de Pandule à l'heure
Metteur de Pandule à l'heure

Messages : 863
Réputation : 0
Date d'inscription : 08/05/2012
Age : 25
Localisation : Dans le jardin

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Siir-lddl le Mar 30 Oct - 12:42

De toute façon a 15 pour il est déja accepté normalment x)

______________________
avatar
Siir-lddl
Vétéran rouge
Vétéran rouge

Messages : 723
Réputation : 3
Date d'inscription : 21/05/2012
Age : 23
Localisation : Martinique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Disciple de la déesse Féca] Silphyde de cercle 199.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum